Publié dans Poèmes

Ce que ton amour m’a fait

teddy-3117760_960_720
pixabay.com

 

 

C’est un jour de soleil  comme un autre

Qu’en un lieu pourtant familier

J’ai rencontré l’amour libérateur

Moi qui me disais que j’avais un cœur de pierre

Que ce n’était pas fait pour moi

Que c’était trop beau pour être vrai

!

Il a suffi d’un regard et je perdais le nord

Il a suffi d’un sourire et j’étais transfiguré

Il a suffi d’une voix et je savais à quel cœur me vouer

Et

Je me sens ivre, vivre, libre

Aimé, apprécié, accepté

Et je veux paraître bête et aimer comme un fauve

Aimer sans réserve et accepter l’amour

!

En toi amie, tout me convient

La douceur de ton toucher et tes manières de sainte-nitouche

La flamme de tes yeux et ton sourire rabat-tristesse

La paix de ta voix et tes doigts taillés sur ma mesure

Tes défauts qui me rappellent que je ne suis pas parfait

Tout me convient

!

Avant le jour de nos regards croisés

J’étais un solitaire nageant dans la quête de l’amour véritable

Comprends mes erreurs mes errements et mes excès d’amour

Car j’ai peur chérie, j’ai peur

Peur de perdre la boussole

Et de te perdre

Avant de t’avoir gagnée !


Désiré Godonou

Auteur :

Bienvenue sur saveurs livresques. Le blog littéraire qui ne constipe pas.

18 commentaires sur « Ce que ton amour m’a fait »

      1. ou de la Femme. en tout cas, il s’agit d’une Femme : »Car j’ai peur chérie, j’ai peur

        Peur de perdre la boussole

        Et de te perdre

        Avant de t’avoir gagnée ! »
        Sacré Désiré avec tes arts mous. Dis-nous de qui il s’agit hein. L’autre c’est Wendia. toi, tu préfères l’anonymat

        Aimé par 1 personne

  1. Je ne peux m’empêcher de pousser un waooo après lecture de ce texte. Quel être peut rester insensible à ces mots? C’est simplement beau. Permets-moi de te faire une confidence cher Désiré. Moi à la place de cette femme, ou de tout autre qui lirait cette merveille, sans scrupule, je me jetterais dans tes bras afin de pouvoir profiter au quotidien de tes poèmes. Je suis tombé amoureux de toi, pardon, de tes mots voulais-je écrire. Vive la poésie! Vive saveurlivresque!

    J'aime

Donner votre avis éclairé sur cette sauce :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s