Publié dans Actualités, Evènements

Rentrée littéraire à l’ENS P/N : le feu littéraire est allumé

Jeune professeure de  Français, notre rédactrice Belkis Hounkanrin est membre très active du club de lecture de l’École Normale Supérieure de Porto-Novo ( Bénin). La rentrée solennelle du club ayant eu lieu, elle nous en fait un compte rendu !


ens9
Belkis Hounkanrin, blogueuse – Saveurs livresques

« Accourez c’est l’heure de la littérature Venez amis, c’est le club de lecture C’est le club de tous les élèves professeurs Où nous parlons de tous les penseurs.. »

Si par hasard ces mots aromatisés de la belle mélodie que je connais vous parviennent aux ouïes, sachez que les étudiants en Lettres modernes  de l’École Normale Supérieure de P/N se sont rassemblés pour parler de littérature.

Dans l’après-midi de ce mercredi 07 février 2018 le club de lecture a officiellement démarré ses activités de l’année académique 2017 -2018.

Au rendez-vous, il y avait notre coordonnateur (Professeur Jules-Mari Gandagbé),  le Directeur de l’École (Germain Gonzalo), le secrétaire de L’Association des Professeurs de Français du Bénin ( Anicet Megnigbeto), la promotrice du centre Akanga (Joëlle Esso) et son époux, le représentant du  CAEB, ( Conseil des Activités Éducatives du Bénin) les miss littérature de l’édition dernière et puis, elle, la slameuse internationale mais d’abord Béninoise Harmonie Byll Catarya.

Vous connaissez sa voix! Vous avez ne serait-ce qu’une fois entendu ses mots pulvériser des maux! Oh oui vous savez toutes ces choses; j’en suis sûre et certaine.

Les festivités ont démarré par l’exécution de l’hymne du club. Il y eut ensuite une brève présentation du Bureau Directeur du Club( BDC) et des activités qui y sont menées. Le mot de bienvenu fût lancé avec finesse par notre coordinateur et la parole fut laissée à nos illustres invités. Toutes leurs interventions ont tourné autour de la belle admiration qu’ils ont pour ce que nous faisons et leurs prières de longévité plus vivante au club.

« L’étudiant en Lettres  doit être où la parole se dit » dixit Anicet Megnigbeto. Il nous invite donc à ne jamais renoncer à nos activités littéraires.

« C’est un club très dynamique » reconnait  Madame Joëlle Esso.

Il y a trois manières de se cultiver enchaîna le représentant du CAEB :« 1- lire. 2- lire. 3-lire…Rien contre whatsapp  mais l’écran ne remplacera jamais le livre. »

Au club de lecture nous faisons la grammaire et la poésie, nous donnons des leçons pour réussir dans la vie.

Un couple poétique nous alerte de ses mots magiques. Jespel Ayétolou et Bérénice Sèdaminou, membres actifs du club de lecture, nous ont parlé de l’homme et de la femme qu’ils qualifient de jumeaux. Leur texte bien rythmé nous invite à être humble dans la vie car nul n’est parfait. Chacun avec ses défauts. Ovation! Le public ne se fait pas prier.

Et puis vint la slameuse Ursule Noémie, celle que la mort séduit. Cette fois-ci elle nous parle de l’éducation. Elle a une plume circonstancielle de temps et de lieu. L’éducation mérite d’être applaudie et encouragée même quand elle malade. Nous avons compris.

Toujours au club de lecture, on fait le théâtre pour égayer les cœurs, On jubile d’allégresse on donne bonheur.

Eh oui ! Le théâtre parlons-en ! « Quand Dieu a faim»  de Daté Atavito-Barnabé Akayi. Ce sont deux parties de cette pièce qui ont été représentées professionnellement par notre troupe théâtrale ayant en sa tête Arielle Kakpo élève- professeure en troisième année des Lettres à l’ENS. C’était ouf!

Le théâtre reste le théâtre! Ça ne se décrit pas. Néanmoins je me souviens de ce qu’il y eut à la fin un tonnerre d’applaudissements cinq bonnes minutes durant. François de la Rochefoucauld disait: «  L’homme le plus simple qui a de la passion persuade mieux que le plus éloquent qui n’en a point. »  Et nous avons persuadé nos autorités qui nous aident de ce que nous sommes prêts à contribuer à la croissance de la littérature.

Notre slogan n’est pas une vaine expression : « La littérature, notre passion » !

 


Belkis Hounkanrin.

Auteur :

Bienvenue sur saveurs livresques. Le blog littéraire qui ne constipe pas.

12 commentaires sur « Rentrée littéraire à l’ENS P/N : le feu littéraire est allumé »

  1. C’est une fierté de savoir qu’il y a des portes étendard, des pépites de la protection des Lettres, elles-mêmes refuge de la langue dans toute sa grande dimension, qui travaillent à maintenir la littérature indemne de toute souillure, de l’inculture…
    Bravo pour votre rentrée littéraire !

    J'aime

  2. Merci à Saveurs Livresques pour ce compte rendu très juste .
    Merci à toi aussi Belkis pour avoir trouvé les mots justes pour narrer toute la soirée .
    J’y étais !!! Et j’y serai toujours.

    Aimé par 1 personne

  3. Toujours au point !

    C’est un plaisir renouvelé pour moi de vous savoir toujours au front et avec la même passion.

    Puisse Dieu vous donner le vent en pourpre afin que le BDC nous fasse voir plus que des merveilles !

    Hkr, fier de toi je suis !

    Aimé par 1 personne

Donner votre avis éclairé sur cette sauce :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s