Publié dans Poèmes

POUR UN SOIR FACE A LA MER / Habib Dakpogan

Nous avons demandé à l’écrivain Habib Dakpogan de contribuer à notre opération Février mois de l’amour.

Il nous entraine à la mer tout en poésie.  Neuf vagues de vers frais. Je ne sais pas pourquoi ce texte évoque en moi Lamartine. Une version 100% bonheur  du Lac.  En tout cas, ‘Que tout ce qu’on entend, l’on voit ou l’on respire,
Tout dise : Ils ont aimé ! » Le lac/ Lamartine in Méditations.

 

Habib Dakpogan
Habib Dakpogan , écrivain.

Par un soir un peu pers

où pleuvait du velours

J’ai confié à la mer

Le visage de l’amour

 

C’était un doux poème

Sur du papier carré

On a lu les je t’aime

Des regards effarés

 

Du jazz dans la brise

Comme le sourire de l’eau

Et nos mains s’étaient prises

Dans le piège de nos peaux

 

 

Éternité convient

A ces heures éthérées

A dessiner enfin

L’horizon espéré

 

Tu étais un soleil

Voltigeant sur les vagues

J’ai vu dans l’air vermeil

Le reflet d’une bague

 

On a dit que les yeux

Portent une vérité

Qu’on n’est jamais que deux

A pouvoir déchiffrer

 

Parfois des larmes coulent

Sous le pont de la vie

Et la douleur nous saoule

Nous fait presque maudire

 

 

Mais ce soir bleu et vert

Comme la couleur du ciel

T’en souviens-tu, très chère

Quand je te donne du fiel

 

C’est plus qu’un doux poème

C’est comme le paradis

Je lis toujours je t’aime

Dans tes beaux yeux meurtris

 

Auteur :

Bienvenue sur saveurs livresques. Le blog littéraire qui ne constipe pas.

Donner votre avis éclairé sur cette sauce :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s