Publié dans Non classé

Koffi Attédé, moi et mes espérances

23167602_10214414585899827_1313261273648817194_n

Il est arrivé, à la nomination des responsables à divers niveaux dans le secteur culturel, que nous autres artistes ou gens du livre ayons été obligés d’aller faire des recherches sur ces personnes… Tant elles sortaient de nulle part et leur nomination semblait essentiellement politique.

Mais le dernier Conseil des Ministres m’a semblé avoir accouché d’une décision sage qui s’inscrit dans la logique du « the right man at the right place. L’homme qu’il faut à la place qu’il faut ». Et c’est  dans cette dernière logique que justement je place la nomination de Koffi ATTEDE, homme du livre, à la tête de la Direction des Arts et du Livre (DAL) du Bénin.

 

Je n’ai rencontré l’homme qu’une seule fois. C’était le  samedi 16 septembre 2017, au   lancement de Errances dans nos sables mouvants de  Dossa Tatchégnon Colbert, édité par les Editions Plurielles de Koffi Attédé.

Certes, on se connaissait virtuellement. Je lui savais gré  d’avoir crée Lirico qui me permet depuis son lancement d’avoir accès à des livres malgré mon éloignement de Cotonou.

Je connaissais aussi  et admirais l’homme aussi pour avoir initié Plumes dorées, le plus sérieux concours littéraire au Bénin et qui en une décennie  a révélé des dizaines d’écrivains.

Ce 16 septembre là donc, ce que je ne savais pas c’est que cet homme pour qui je vouais un respect et une admiration secrets pouvait apporter tant de choses à la littérature béninoise et rester pourtant si humble, si modeste.

Je n’eus pas à me présenter. Il m’a encouragé, donné des conseils et nous avons parlé de la possibilité d’organiser des activités  littéraires dans le Nord du pays, de mes projets de publication…
Cette rencontre fut pour moi un émerveillement. J’ai même dit à un ami que ce fut comme un cadeau d’anniversaire. Oui, c’était mon anniversaire ce jour-là mais comme il y avait un lancement de livre , j’ai décidé de sortir de chez moi délaissant ainsi ce que j’aime  faire à mes anniversaires : rien !

J’ai rencontré un homme passionné et déterminé à faire toujours plus pour faire rayonner la littérature béninoise.

Alors, je suis comme la plupart d’entre vous. La nomination de Koffi Attédé va de soi. C’est l’homme qu’il faut  à cette place-là en ce moment-ci.

Je comprends l’écrivain et acteur du livre Colince Yan qui salue le casting du Ministre de la Culture. Comme Djamile Mama Gao, je peux dire que cette nomination est vraiment  » intelligente ».

Maintenant que souhaiter au nouveau Directeur des Arts et du Livre ? La santé et la force sans lesquelles rien n’est possible à l’humain ? Oui, je les lui souhaite au fond des arts et du livre !

Le succès ? Inutile ! On sait qu’il réussira puisque nous allons l’y aider.

Non, ce que je souhaite vivement et ardemment , au peuple béninois en général et aux artistes et gens du livre en particulier, c’est que le gouvernement ait les moyens financiers et humains nécessaires à mettre à la disposition de la DAL.( Que la DAL n’ait pas la DALLE).

Car le Programme d’Action du Gouvernement en ce qui concerne la culture est vraiment ambitieux et porteur d’espoir.

Sa Stratégie de relance du secteur des Arts et de la Culture est mère d’espérance. Intéressons nous ici en gens du livre à ce qui relève de ce domaine :

✓ Modernisation des Centres de Lecture et d’Animation Culturelle (CLAC) ;

✓ Numérisation et modernisation du fonds documentaire de la Bibliothèque nationale ;

✓ Création et réhabilitation des espaces de lecture (bibliothèques de proximité) dans chaque commune ;

✓ Appui à l’édition et à la promotion littéraire ;

✓ Création des clubs de lecture dans les écoles dans les communes et départements;

✓ Mise en place d’un réseau des bibliothèques ;

✓ Redynamisation du Salon national du livre.

Le Chef de L’État voudrait être porté en triomphe à la fin de son  mandat.  Si la moitié de cette liste venait  à  être concrétisée dans les trois prochaines années, je serai le premier à dire :  « Vive le Président Talon, Bravo monsieur le Ministre de la Culture, Félicitations Monsieur le Directeur des Arts et du Livre« .


Désiré Godonou.

Auteur :

Bienvenue sur saveurs livresques. Le blog littéraire qui ne constipe pas.

3 commentaires sur « Koffi Attédé, moi et mes espérances »

Donner votre avis éclairé sur cette sauce :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s