Publié dans Lu pour vous

Pierre et Jean_Guy de MAUPASSANT

Bonjours les gourmets livresques. Comme on dit au Bénin, il y a trois jours. Un concours de circonstances nous a fait rester un peu silencieux sur le blog. Mais nous revoilà ! Aujourd’hui, Alex K-do nous fait goutter à la littérature classique. A table !

Pierre et Jean_Guy de MAUPASSANT

« Mais il nous aimait encore puisqu’il a pensé à toi. Moi je l’aimerai jusqu’à mon dernier soupir, et je ne le renierai jamais, et je t’aime parce que tu es son enfant, et je ne pourrais pas avoir honte de lui devant toi !»

pierre et jean

Auteur :Guy de Maupassant

Editions :LGF

Genre :Roman

Année de Parution :1888

Nombre de Page :218

4ème de couverture :

Tout les oppose. Alors que Jean est blond, calme, doux, de caractère égal, Pierre est noir, emporté, rancunier, exalté. Tant que rien n’ébranle l’équilibre familial, les deux frères mènent une vie apparemment paisible. Mais lorsqu’un ami de la famille lègue toute sa fortune à Jean, la jalousie que Pierre nourrit pour son frère cadet éclate au grand jour. Il enquête alors pour découvrir les raisons de cet incompréhensible héritage, au risque de sacrifier son bonheur… Célèbre tant pour le récit que pour sa préface conçue comme une réflexion sur le roman, cette œuvre naturaliste est une pièce maîtresse de l’œuvre de Maupassant.

Avis personnel :

Aujourd’hui je présente un classique. Pierre et Jean de Guy de Maupassant. Pour ma part un classique est un livre dont tout le monde dit du bien mais qu’on ne lit jamais. D’abord parce que c’est très long. Oui tout le monde n’aime pas les gros pavés. Ensuite parce que le français est y est trop souvent archaïque ou trop académique. Mais je trouve que Pierre et Jean n’est pas comme les autres classiques. Bien sûr, on y trouve un style d’écriture académique et très correcte. Je remercie Bérénice DJIBOM de m’avoir prêté ce bouquin. On était en Terminale, une période où on pouvait encore se permettre de lire trois livres par semaines.

L’histoire de ce livre nous mène au Havre au sein d’une famille tranquille et heureuse : un vieux couple à la retraite et ses deux fils, Pierre et Jean, venus s’établir près de leurs parents après de longues études. Les deux fils ont prévu d’ouvrir des cabinets dans la contrée. L’un, un cabinet de médecin et l’autre, un cabinet d’avocat. En effet, entre les deux frères, il a toujours existé une certaine concurrence, une certaine rivalité. Tous les opposaient à la fois dans le caractère et dans le physique.Mais dans le fond, ce n’était rien de très sérieux.Personne ne fit donc attention dans la famille à ces petites divergences entre les deux frères. Seulement, la quiétude de toute la famille commença à basculer progressivement le jour où monsieur Maréchal un ancien ami de la famille en mourant, légua toute sa fortune à Jean.Tout le monde semblait satisfait de ce fait sauf Pierre. La jalousie s’immisça dans son esprit. Bientôt, il se mit à se poser intérieurement des tas de questions. Maréchal a connu les deux fils dans leur enfance. Mais pourquoi en a-t-il choisi un seul comme héritier ? C’est encore plus troublant quand on sait que c’est Pierre le fils aîné. Le droit d’aînesse le prédisposait à devenir l’héritier ou au pire des cas à avoir une part dans cet héritage. Mais rien. Tout le long du livre, Pierre continua par faire travailler son esprit sur les raisons qui pouvaient pousser Maréchal à un si grand geste de générosité. Il considéra désormais avec une plus grande attention le portrait de Monsieur Maréchal accroché dans le salon. Et pour la première fois, il remarqua combien Jean son frère ressemblait trait pour trait à ce personnage du portrait. Tout devint clair dans sa tête: Jean serait le fils de Maréchal.

L’histoire montrera au lecteur vers la fin du livre, une famille disloquée, Pierre mal à l’aise et obligé de s’éloigner de sa famille.

Personnellement, je n’ai pas encore rencontré de roman qui m’ait présenté une aussi fine analyse du sentiment de la jalousie comme dans Pierre et Jean. Dans ce court roman,cette thématique est présente du début jusqu’à la fin.

Si vous n’aimez pas les gros pavés et que vous avez envie de lire un roman et non une nouvelle, ce livre est pour vous. Le bonheur de toute une famille ne tient qu’à une fortune de feu Maréchal ; son malheur aussi.

Vous pouvez télécharger librement et légalement Pierre et Jean de Guy de Maupassant, ici.

Avez-vous déjà lu des livres du génial Guy de Maupassant ?

Alex K-DO

Auteur :

Bienvenue sur saveurs livresques. Le blog littéraire qui ne constipe pas.

Donner votre avis éclairé sur cette sauce :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s