Publié dans Lu pour vous, Poèmes

COMME UN FUNAMBULE de Akofa Myrtille HAHO

Bonjour les accros aux saveurs livresques. Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de l’écrivaine béninoise Myrtille Akofa HAHO. Saveurs livresques lui souhaite un joyeux anniversaire et vous présente à cette occasion, son dernier recueil de poèmes :  » Comme un funambule. C’est une note de lecture de  Ricardo Akpo, que nous remercions vivement.

Après la sortie magistrale de son premier recueil de poèmes »Escalades » où sa plume sans ménagement aucun laissait parler tout son espace intérieur, son jardin intime où nous avons vu fleurir douleur et amour, rage et violence, espoir et liberté, la poétesse Béninoise Akofa Myrtille HAHO publie un nouveau recueil de poèmes. Décidément, Akofa et la poésie, c’est une amitié sincère, un pacte de non-agression signée en présence de « Aziza » (la muse en langue fongbé). Comme une nymphe sortie des ondes, elle nous fait découvrir d’autres horizons littéraires, mais dans lafidélité à la ligne poétique du départ, en comblant notre attente par ce bijou unique : ‘’Comme un Funambule’’. Le recueil est paru aux : Éditions du Flamboyant en 2017.

Quand on entend Funambule, on pense à la corde, aufil.Mais la poétesse dans ce recueil tisse, avec les fils ordinaires de la vie,un monde aux couleurs arc-en-ciel. Elle ne le tisse pas seulement pour elle,mais pour le monde entier d’autant que ces fils, au-delà de l’art, se révèlent aussi comme un pont, une échelle qui nous aide à gravir courageusement les sommets de l’existence. Et c’est ici que s’établit un lien intrinsèque entre les deux recueils de poèmes : Escalades et Comme un funambule. Il s’agit en effet d’escalader les écueils de la vieà la manière d’un funambule, avec courage, délicatesse, prudence, souplesse et sérénité, patience et espoir. Car, comme le l’auteure,

« L’espoir est un hasard que le monde monnaie en jours.(…)

Je porte ces maux pour ces mains qui savent dire en silence

Qui me disent que chaque sueur est une larme qui s’est tue

Que chaque silence dit tout

Que chaque ébat est un espoir qui se dit. » (Page 50)

Il revient à chacun « d’escalader le fil de la vie » sans craindre la fureur des alizés qui pourrait tenter de lui faire perdre l’équilibre, sans se soucier delà tempête qui pourrait lui faire peur. Car, comme le dit un proverbe Saxwè,« si l’escargot devait craindre tous les risques, il ne sortirait jamais ses tentacules. » La vie,c’est aussi savoir prendre des risques. Chacun le fera alors, en regardant le monde, l’espace, la vie comme un joyau, un trésor à conquérir : « Danse comme une étoile ou comme une Lucy. » (P40)Comme précédemment dans Escalades,dans le présent livre également, la poétesse peint un tableau multicolore où l’amour, la déception, l’espoir, le courage et la liberté se donnent la main pour nous faire voir le monde autrement. Tout ce que nous pensons ou ressentons,tout cela  crée notre avenir. Akofa, par sa plume laisse s’exprimer ses sentiments et pensées pour construire un monument littéraire de grande facture en face duquel ne saurait rester de marbre les âmes sensibles au Beau.L’appel de la poétesse est clair :

‘’ Soyez aventuriers par-dessus tout,

Voyagez constamment dans vos têtes,

Et créez vos rêves’’ (page 56).

Quant à moi :

Paumé dans une écume épaisse

Où le grésil rend moites mes horizons

Où mon ventre crie fringale et soif

Un léger mistral effleure mon âme

Me délivre de ce brouillard hideux

Et m’offre une échelle pour voir

Mes horizons. Alors d’escalade en escalade

Je tombe sur un sentier à surface rouge

N’ayant plus d’autre issue, et voyant

M’échapper mes phosphorescents

Horizons, ainsi, comme un funambule

Je m’agrippe au vent en traversant

Ce sentier pour me retrouver sur un pré.

Là, je vis sur la toiture de HAHO

Quelques airelles, de myrtilles

Que j’ai savourées avec aisance et modération

Et qui m’ont procuré un peu de Akofa

Pour continuer ma marche vers mes horizons.

Volontiers, je suis tombé amoureux de Comme un Funambule, un livre d’amour, de déception, parfois de colère mais surtout qui appelle chacun à un renouvellement personnel de son moi. Comme un Funambule, un livre beau et gai qui séduit par la pureté et la clarté dont est tissé chaque lettre,chaque mot, chaque vers, chaque strophe….


AKPO RICARDO

Auteur :

Bienvenue sur saveurs livresques. Le blog littéraire qui ne constipe pas.

2 commentaires sur « COMME UN FUNAMBULE de Akofa Myrtille HAHO »

  1. Je lis et je suis toute émue. Merci pour l’article si bien réalisé. Merci pour les vœux et à tous mes lecteurs un souhait renouvelé de les voir me lire. Merci Saveurs livresques.

    J'aime

Donner votre avis éclairé sur cette sauce :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s