Interview avec Hermione Dossou-Kohi, Archiviste-Documentaliste – Le livre en milieu scolaire

Interview avec Hermione Dossou-Kohi, Archiviste-Documentaliste – Le livre en milieu scolaire

Bonjour chers gourmets de saveurs livresques. Dans le cadre de ‘’Décembre, mois du livre en milieu scolaire’’, j’ai eu un entretien avec une spécialiste de l’information documentaire, engagée dans l’accès aux livres.

Hermione Dossou-Kohi est archiviste-documentaliste. Je vous invite à lire cette interview et à me faire part de vos impressions.

Saveurs livresques : Bonjour Madame Hermione Dossou-Kohi. Merci de nous accorder de cet entretien. Veuillez vous présenter aux lecteurs de saveurs livresques.

Hermione Dossou-Kohi : Mon nom est Hermione Isabelle DOSSOU – KOHI, Archiviste Documentaliste, consultante et formatrice.

De façon bénévole, je travaille sur la problématique du livre en milieu scolaire.

Hermione Dossou-Kohi

Saveurs livresques : En 2017, vous avez lancé un projet pour la mise en place d’une bibliothèque au CEG Davié de Porto-Novo, quelles étaient vos motivations ?

Hermione Dossou-Kohi : Deux motivations majeures :

– la première : la nécessité et l’urgence de remettre le livre au cœur de l’éducation

– la deuxième : la nécessité d’une solidarité intergénérationnelle.

Saveurs livresques : Parlez-nous de la mise en œuvre de cette initiative ; les difficultés rencontrées, les soutiens.

Hermione Dossou-Kohi : Cette initiative est toujours en cours d’exécution.

Notre objectif est de doter le CEG Davié d’une Bibliothèque de 60 places assises, avec un fonds documentaire conforme aux programmes scolaires et des livres de culture générale vraiment utiles aux élèves.

Nos objectifs ne sont pas totalement atteints. La bibliothèque n’est pas encore ouverte aux élèves.

Un point partiel de l’évolution des travaux : la salle est finalisée, mais il reste les dernières finitions. Les meubles à savoir tables, chaises et rayonnages sont confectionnés. La campagne de collecte des livres aux programmes continue. Nous tenons à ceux que les livres soient vraiment utiles pour les élèves.

Saveurs livresques : Comment les principaux concernés à savoir les élèves et enseignants ont-ils accueilli le projet ?

Hermione Dossou-Kohi : Les différents acteurs ont bien accueilli le projet. Sauf que nous aurions aimé une meilleure participation des enseignants et des parents d’élèves.

Saveurs livresques : Quelle est la situation actuelle ? Comment se porte la bibliothèque scolaire du CEG Davié ? (état de la collection, fréquentation, etc.).

Hermione Dossou-Kohi : La bibliothèque n’est pas encore fonctionnelle. Mais nous avons initié une activité de lecture et d’animation autour du livre avec l’appui de la Bibliothèque du Centre Culturel Américain intitulée « ’livre en mouvement »’. Les élèves sont très intéressés et participent massivement.

Saveurs livresques : Le manifeste de l’IFLA/ UNESCO publié en 1999 affirme la bibliothèque scolaire fait partie intégrante du processus éducatif. Avez-vous le sentiment que nos gouvernants l’ont compris et agissent en ce sens ? Quel état des lieux peut-on faire aujourd’hui des bibliothèques scolaires dans notre système éducatif ?

Hermione Dossou-Kohi : Les bibliothèques sont inexistantes dans le système scolaire et cela explique le niveau de langue des élèves ainsi que le taux d’abandon.

Saveurs livresques : Si vous avez l’occasion d’exposer au Président de la République l’importance du livre en milieu scolaire, que lui direz-vous ?

Hermione Dossou-Kohi : Le livre et la lecture permettent à l’enfant de développer deux facultés : la compréhension de l’écrit et le vocabulaire. Pouvoir comprendre ce qu’on lui demande et avoir le vocabulaire nécessaire pour l’exprimer sont les bases essentielles de la réussite scolaire. Un enfant qui dès la maternelle est au contact du livre est d’abord curieux de regarder les images, ensuite il cherche à déchiffrer les mots, à lire des histoires, à apprendre dans les livres et à se divertir par les livres. En apprenant à lire, l’enfant lit pour apprendre.

Le livre et les bibliothèques scolaires sont indispensables pour une éducation de qualité.

Saveurs livresques : Le PAG, dans sa Stratégie de relance du secteur des arts et de la culture, prévoit entre autres : une modernisation des Centres de lecture et d’Animation Culturelle, la numérisation et la modernisation du fonds documentaire de la Bibliothèque nationale, la création et la réhabilitation des espaces de lecture dans chaque commune, la création des clubs de lecture dans les écoles, dans les communes et les départements.

Êtes-vous optimiste ?

Hermione Dossou-Kohi : Je suis de nature optimiste, mais je n’aime pas les gros mots. Il faut des projets concrets, qui répondent aux urgences et dont on peut mobiliser les ressources.

Saveurs livresques : Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui souhaite suivre vos pas et mettre en place une bibliothèque scolaire ?

Hermione Dossou-Kohi : Je ne saurai vraiment quoi dire. Il faut du courage, de la persévérance. Mes illusions se sont vite envolées. Je n’imaginais pas trainer ce projet pendant deux ans sans pouvoir en venir à bout. Mais j’ai espoir.

Saveurs livresques : Merci de nous avoir accordé cette interview. Votre mot de fin.

Hermione Dossou-Kohi : Le livre au cœur de l’éducation est une nécessité. Aidons la jeunesse de demain à avoir des rêves et des envies nobles. Cela n’est possible que grâce à la lecture.


Propos recueillis par Eurydoce Désiré Godonou

Donner votre avis éclairé sur cette sauce :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s