Fables immortelles, morales de vie : Francel Loko nous replonge dans une fontaine de la sagesse universelle !

Fables immortelles, morales de vie : Francel Loko nous replonge dans une fontaine de la sagesse universelle !

Pour ceux de ma génération et nos ainés, les Fables de Jean de la Fontaine, représentent un pan de ce que j’appellerais notre PIC : Patrimoine intellectuel commun… Oui j’ai inventé ça pour avoir l’air sérieux !

Car, sérieux qui ne connait pas les Fables de la Fontaine ?  Il se peut qu’elles perdent aujourd’hui de leur  réputation, mais qui parmi mes camarades n’a pas déclamé Le laboureur et ses enfants ? Travaillez prenez de la peine…

On a tous en mémoire la chute « Mais  le Père  fut sage de leur apprendre avant sa mort, que le travail est un trésor. »

Comment oublier cette histoire entre la fourmi travailleuse et la cigale Miss l’artiste qui finit mal «  Vous chantiez ? j’en suis fort aise : Eh bien ! dansez maintenant ! » Cette fable qui fait de nous adultes des bourreaux du travail qui oublient de profiter  de la beauté du monde !

Dans le chef-d’œuvre qu’est  «  Les animaux malades de la peste », Jean de la Fontaine nous a préparés à être lucides face à l’injustice du monde, à l’oppression des puissants par les faibles : «  Selon que vous serez puissant ou misérable, Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir. »

Enfant, j’ai eu l’occasion de lire beaucoup de ses fables dont certaines ne sont pas connues du  public.  (C’est ce qui arrive quand on a comme parents deux professeurs de Français et qu’on préfère rester chez soi plutôt que d’aller jouer au foot comme des enfants normaux. )Honte à moi !

J’aime bien les Fables de la Fontaine. J’en ai parodié quelques-uns  et certains font objet d’intertextualité dans mes textes. Nostalgique !

C’est sans doute mu par cette nostalgie que Francel Loko a décidé d’écrire Fables immortelles morales de vie.

Ce livre de 60 pages se propose de nous faire relire quelques Fables  de Jean de la Fontaine.

La sagesse n’a pas de date de péremption et  même si on dit que des gouts et des couleurs on ne discute pas, il est des beautés qui résistent au temps.

Si vous aviez déjà découvert de nouvelles choses en relisant un texte que vous avez lu il y a des années auparavant, vous comprendrez déjà tout l’intérêt du travail de  Francel Loko.

Pour chacune des onze (11) fables qu’il  se propose de nous faire relire, le jeune auteur propose une interprétation.

Mais il fait aussi participer le lecteur en lui posant une série de questions sur les dites fables.On réalise alors qu’on n’avait pas tout  compris.

Je soupçonne Francel Loko d’avoir été comme moi un spécialiste du commentaire composé quand il était au collège.

Si vous êtes élève ou étudiant, grâce aux interprétations et aux questionnaires de l’essayiste, vous allez mieux pénétrer chaque texte et apprendre à mieux l’analyser.

Le livre n’est pas volumineux et est d’un style accessible à tous. Si vous voulez offrir des livres à vos enfants pour les fêtes de fin d’année, je crois que ce bouquin devrait figurer dans le bouquet.

Les fables de la Fontaine constituent un classique de la littérature universelle. Les relire aujourd’hui, c’est se plonger dans une fontaine de sagesse et de morales de vie.


Eurydoce Désiré GODONOU

Esclaves de Kangni Alem – Saveurs Livresques

Esclaves de Kangni Alem – Saveurs Livresques

esclaves

Esclaves

« Les femmes sont des créatures que le Miséricordieux Allah a créées pour nous rendre la vie douce et insupportable. »

Auteur :KANGNI ALEM

Editions :JC Lattès

Genre :roman

Année de Parution :Avril 2009

Nombre de Page :255

4ème de couverture :

1818 Royaume du Danhomé. En dépit des traités d’abolition, le commerce de la honte prospère. Il ronge les côtes, sème la ruine et la peur, fait la fortune des maîtres esclavagistes et de leurs alliés. Les plus faibles sont vaincus, leurs existences bouleversées. Read more

Oraisons pour un vivant_Jérôme-Michel TOSSAVI

Oraisons pour un vivant_Jérôme-Michel TOSSAVI

 

oraison

 

« L’école est sanctuaire autant que le fouet. »

 

Auteur :Jérôme-Michel TOSSAVI

Editions :Les Editions Savane

Genre :Roman

Année de Parution :2019

Nombre de Pages :133

4e de couverture :

« J’ai lu que le vieux est mort. Banal. Dès qu’on naît pour la vie, on est aussi pour la mort. La mort arrive comme un voleur et repart comme un fugitif. Mais quand une fois elle est passée, elle ne revient pas nouer ce qu’elle a défait. Il arrive que certains la tiennent au collet, l’obligeant à se maîtriser, négocier son appétit. Mais il arrive souvent qu’ici elle requière l’aide de vivants pour pousser sa conquête dans ses bras. Et ça marche… Donc le vieux est mort. Mais il refuse de mourir sans rendre des coups. Et puis, il ne veut pas qu’on lui choisisse sa dernière demeure. Il veut demeurer maitre de sa destination. Alors tout le village va savoir que le vieux est mort. » Read more

Serment d’abstinence de Abdel Hakim Lalèyè

Serment d’abstinence de Abdel Hakim Lalèyè

Serment d'abstinence

Le Dossier : Serment d’abstinence Par Pelphide TOKPO

Cher Ami, tu es élève en classe de 3ème ou tu es un simple amoureux de la lecture, tu as lu Serment d’abstinence, je l’ai lu aussi ? et surtout, j’ai pris des notes en suivant les conseils d’un magnifique écrivain Henri de Montherlant qui demandait de toujours lire avec un crayon à la main. Le point de mes prises de notes, je te le fais à travers le présent « Dossier » qui est en cinq points.

  1. La présentation et Fiche d’identité du livre
  2. L’histoire et la structure du livre
  3. Les personnages de l’œuvre
  4. Le cadre et la durée l’histoire du livre
  5. Les petites choses et mes impressions de lecture
  6. La présentation physique de l’œuvre

Read more

Le sarcophage des mutiliés de Stephens Akplogan

Le sarcophage des mutiliés de Stephens Akplogan

Références

Œuvre : Le sarcophage des mutilés

Auteur : Stephens AKPLOGAN

Éditeur : LC

Année : 2018

 

Après « Les soleils des indépendances » de Ahmadou Kourouma qui peint la vie politique des pays africains nouvellement indépendants,  voici venu « Le Sarcophage des mutilés »de Stephens Akplogan qui expose de façon très particulière la vie politique en Afrique depuis la colonisation en passant par les indépendances jusqu’à la période dite démocratique.

le sarcophage des mutiliés

Natan un jeune homme très intelligent doté de facultés très extraordinaires de vision se plaint auprès de Lucius son ange gardien et de Lissa sa déesse. Read more

Étude de  » Il était une fois la crise  » de Roger Ikor AGBOHO

Étude de  » Il était une fois la crise  » de Roger Ikor AGBOHO



Bonjour les gourmets de saveurs livresques. Décembre Mois du livre en milieu scolaire se poursuit.
Nous vous offrons aujourd’hui, un exposé  sur  » Il était une fois la crise  » de Roger Ikor Aghoho, qui est désormais inscrit au programme de Français pour les classes de Première C et D.

Il était une fois la crise : Nouvelles [texte imprimé] / Agboho Glèlè, Roger Ikor, Auteur. – Plumes Soleil, 2015. – 173p.; 18cm.

 





INTRODUCTION


Riche d’une kyrielle d’écrivains, la littérature béninoise d’expression française aborde plusieurs thèmes et plusieurs genres littéraires. Les écrivains de ces dernières années se penchent un peu davantage sur la nouvelle. Genre de la lecture immédiate, genre qui s’approche un peu plus à la réalité. Roger Ikor AGBOHO GLELE est un de ces nouvellistes béninois de l’époque actuelle. Son œuvre Il était une fois la crise aborde plusieurs thèmes dans un style à la fois simple et assez expressif. Que retenir de Roger Ikor AGBOHO GLELE et de son écrit Il était une fois la crise ?



Description bibliographique :
Il était une fois la crise : Nouvelles/ Agboho Glèlè, Roger Ikor,- Plumes Soleil, 2015.- 173p; 18 cm. Read more

COMME UN FUNAMBULE de Akofa Myrtille HAHO

COMME UN FUNAMBULE de Akofa Myrtille HAHO

Bonjour les accros aux saveurs livresques. Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de l’écrivaine béninoise Myrtille Akofa HAHO. Saveurs livresques lui souhaite un joyeux anniversaire et vous présente à cette occasion, son dernier recueil de poèmes :  » Comme un funambule. C’est une note de lecture de  Ricardo Akpo, que nous remercions vivement.

Read more