Broken Heart / Désy Ray

Broken Heart / Désy Ray

heart-1632916__340
pixabay.com

Elle est partie celle que j’aimais

Qui me jurait qu’elle ne me quitterait jamais

Alors naïf, moi j’ignorais

Toutes celles qui à moi accouraient

 

Elle est partie celle pour qui j’écrivais de riches vers

L’automne le printemps l’été comme l’hiver

Me voici aujourd’hui rimant des vers à deux sous

Me voilà vivant sens dessus sens dessous

 

Mais fini ! Elle m’a trop fait marcher

Je remets mon cœur sur le marché

Espérant rencontrer un jour

 

Une âme comme la mienne blessée

Qui de moi ne sera jamais lassée

Et on s’aimera pour toujours


Désy Ray

A mort, Amour !/ Lucie Charlène

A mort, Amour !/ Lucie Charlène

 

a mort amour

-Au voleur ! Au voleur !

Les lèvres frémirent, les lettres se donnaient la main, les mots naissaient, la bouche s’ouvrit, le gosier respira et ce cri… Le cri apeuré déchira le voile céleste qui revenu de sa stupeur, le confia à la brise qui le ramena au village. Mais qu’était-ce donc ce cri ? D’où venait-il ? Qui pouvait se permettre de troubler le repos des villageois à cette heure tardive de la nuit ? Les lampes tempêtes fidèles à leur fonction d’éclaireuses répondirent  présentes. Les boites d’allumettes ne voulurent pas se faire conter l’événement. Un crac et la lumière jaillit. Les demoiselles allumettes contemplèrent fièrement leur œuvre une demi-seconde avant de partir en cendres. La mèche de la lampe tempête embrassa cette lumière innocente qui se demandait pourquoi on la sollicitait si tard. Read more