A mort, Amour !/ Lucie Charlène

A mort, Amour !/ Lucie Charlène

 

a mort amour

-Au voleur ! Au voleur !

Les lèvres frémirent, les lettres se donnaient la main, les mots naissaient, la bouche s’ouvrit, le gosier respira et ce cri… Le cri apeuré déchira le voile céleste qui revenu de sa stupeur, le confia à la brise qui le ramena au village. Mais qu’était-ce donc ce cri ? D’où venait-il ? Qui pouvait se permettre de troubler le repos des villageois à cette heure tardive de la nuit ? Les lampes tempêtes fidèles à leur fonction d’éclaireuses répondirent  présentes. Les boites d’allumettes ne voulurent pas se faire conter l’événement. Un crac et la lumière jaillit. Les demoiselles allumettes contemplèrent fièrement leur œuvre une demi-seconde avant de partir en cendres. La mèche de la lampe tempête embrassa cette lumière innocente qui se demandait pourquoi on la sollicitait si tard. Read more