Publié dans Evènements

Sophie Adonon à Natitingou : l’ivresse livresque !

IMG_20161101_112535.jpg

Après la mise en au programme de son roman « Pour une poignée de gombos»   dans les classes de Seconde toutes séries confondues, l’écrivaine béninoise Sophie Adonon a entamé une tournée nationale pour présenter l’ouvrage aux élèves et enseignants.   C’est dans la ville  de Natitingou qu’elle a débuté  sa tournée et les habitants de la cité des nantos ne se sont pas fait prier . Dans quelques lignes je vais vous raconter ce qui s’est passé. Lire la suite de « Sophie Adonon à Natitingou : l’ivresse livresque ! »

Publié dans Lu pour vous

Claude Gueux de Victor Hugo lu par Sophie Adonon

Chers lecteurs et lectrices, dans le cadre de l’animation du blog, j’ai demandé à des écrivains et acteurs du livre de venir partager avec vous leur joie de la lecture. Recevez aujourd’hui l’écrivaine béninoise Sophie Adonon qui nous présente Claude Gueux, un récit du grand Victor Hugo. Lire la suite de « Claude Gueux de Victor Hugo lu par Sophie Adonon »

Publié dans Lu pour vous

Monarque Hangbé : panégyrique d’une reine biffée de Sophie Adonon : lumière sur la seule femme qui a régné sur le royaume du Danhomè.


Le royaume du Danhomè qui correspond à une partie de l’actuel Bénin a connu de grands rois comme Guézo, Glèlè ; la ‘’star’’ étant sans doute Béhanzin, héros de la résistance anticoloniale.

Des rois… Oui et des grands… Et si le royaume avait aussi connu une reine ? Une femme a-t-elle siégé sur le trône du Danhomè en tant que commandant en chef ?

Lire la suite de « Monarque Hangbé : panégyrique d’une reine biffée de Sophie Adonon : lumière sur la seule femme qui a régné sur le royaume du Danhomè. »

Publié dans Lu pour vous

Pour une poignée de gombos : Sophie Adonon

Abomey -Bénin

Baï est veuve. Elle vit avec ses deux filles : Régisette et Julienne. Un jour, elle envoie la plus jeune, Julienne récolter une poignée gombos. C’est une plante potagère cultivée pour ses fruits. Elle croise en chemin Tony, un voyageur retenu par une panne de train. Lire la suite de « Pour une poignée de gombos : Sophie Adonon »